The OA est certainement l’une des séries les plus créative que j’ai eu l’occasion de regarder ces dernières années. C’est également un ovnie du genre. Les créateurs de la série ont volontairement cassé les codes des séries télévisées. Les épisodes ne font jamais la même durée, le scénario est amené afin de nous envoyer en immersion et non de mettre en avant des acteurs / personnes. Vous nous découvrez pas tous les personnes principaux dès les premiers épisodes. Bref, surprenant et attrayant. Côté scénario, la série télévisée américaine créée par Brit Marling et Zal Batmanglij est également très barré mais vous tiendra en haleine jusqu’aux dernières secondes du dernier épisode. Diffusée depuis le 16 décembre 2016 sur Netflix, les huit épisodes sont réalisés par Batmanglij alors que Marling interprète le rôle principal. Diffusée peu après Stranger Things sur Netflix, la série lui a souvent été comparée, de manière favorable comme défavorable.

Synopsis

Prairie Johnson, une jeune fille aveugle adoptée, réapparaît brusquement sept ans après avoir été enlevée. Elle s’identifie désormais comme étant « The OA ». La disparition de sa cécité ainsi que la nature de sa disparition provoquent bien des questionnements chez les autres, mais celle qui était connue sous le nom de Prairie ne semble pas prête à partager ce qu’a été sa vie pendant les sept dernières années…

Share This

Share this post with your friends!